mardi 30 mai 2017

lundi 29 mai 2017

dimanche 28 mai 2017

Regard neuf

Le festival bordelais prend fin la semaine prochaine. Et ce sera sa dernière édition !

Après les sumos de David Prudhomme, les Italies d'Alfred, les voyages bleus de Christian Cailleaux, la carte blanche à Jean-Louis Gauthey (qui a invité Blutch et Micol)...

ce sont François Ayroles et Daniel Goossens les invités d'honneur.

Le plaisir des yeux

Né le lendemain de Souchon, Jean-Pierre Léaud a 73 ans seulement maintenant.

par François Ayroles

samedi 27 mai 2017

Lecture de 2017 -13

Panaccione et Albertini : Chronosquad #3 (2017 - Delcourt)
Ça se complique, mais ça se précise un peu. On commence à entrevoir la trame familiale au cœur de ce bordel mondial inter-temporel. Les dessins et la mise en couleur peuvent paraitre bâclés, mais le récit se tient impeccable. J'espère que le 4è tome sera le dernier, et conclura tout ça magistralement...

Dumontheuil et Troub's : La longue marche des éléphants (2017 - Futuropolis)
J'en ai marre des récits de voyage, ou des documentaires qui sont devenus le fond de commerce de futuro. J'ai acheté ce tome pour connaitre l'aventure qu'a vécu Nico, et dont il a peu distillé le retour. Son dessin est toujours aussi agréable, élégant et mouvant. Et puis finalement, l'histoire qu'il raconte de ces passionnés qui tentent de redonner leur place aux éléphants est très instructive... parfois émouvante. Je n'aime pas tellement le graphisme de Troub's. Il est complètement dans le documentaire alors que Nico était dans le récit de voyage. Il joue pourtant assez bien avec la narration, et son histoire a un coté un peu plus philosophique et militant.
La couverture est très belle, et mélange très bien les 2 récits, qui, au final, se complètent parfaitement.

Reuzé : L'art du 9è art (2017 - Fluide glacial)
Reuzé tape sur tout ce qui doit être enfoncé. Ça fait un bien fou ! Dans ce monde aseptisé, emprunt de consensus mou où on ne se pose pas de question.
En plus, c'est très bien fait, très drôle.

Winshluss : Gang of 4 (2017 - Les Requins / FRAC)
C'est un travail de commande orchestré par le FRAC Aquitaine : Winshluss a déniché dans leur fond une photo énigmatique, point de départ de ce court récit. On y retrouve sa patte graphique, son humour teinté de noir.

Stearn : Fuzz et Pluck #1 (2000 - Cornélius/Pierre)
Pas de quoi fouetter un chat. Ni plumer un poulet. Par contre, la ptite histoire bonus (Don Quichote) est extra.

Un beau matin fatigué

Je connais les chansons des 9 premiers d'Alain Souchon par coeur. On écoutait ça en boucle dans la maison de mon enfance. Là, faut reconnaitre qu'il prend coup de vieux sur coup de vieux... il rentre dans sa 74ème année aujourdhui.

Aurita : Buzz moi p47

L'encyclopédie des cowboys

Mystérieuse signature en bas d'une planche inédite de Goossens exposée en ce moment à Bordeaux :

Giraud avait de l'admiration pour Goossens, et Goossens, évidemment, en avait pour Gir... Mais cette planche est une vraie collaboration ?

vendredi 26 mai 2017

Des gaffes et des dégâts

Point de rubrique Les aventures d'un journal dans le Spirou du jour, mais une page hommage signée Huguez Dayez.

Fred Neidhardt nous offre alors son dessin en une, où Gaston est de mise depuis le début de L'année Gaston.

Montréal

Cette semaine, on part au Canada pour un festoche québecois.

Boum (Samantha Leriche-Gionet)

The Duke

4 jours après Hergé, naissait John Wayne.

Edika : "Rue St Denis" in #7

Maester, Goossens et Blutch

jeudi 25 mai 2017

Ein Gross festival

Alors là carrément : on part en Allemagne !

sur les traces de mon très cher ami Olivier Schwartz.